Communication du CSE : sur quel budget la financer ?
>
>
Communication du CSE : sur quel budget la financer ?
salariés réunis en visioconférence

Communication du CSE : sur quel budget la financer ?

Pour un CSE, communiquer en direction des salariés est une chose. Adopter le bon ton en est une autre.

D’autant plus à l’heure du télétravail, comment faire entendre les messages du CSE dans le flot d’informations diffusées par l’entreprise ?

Comment créer une identité forte, propre au CSE ?

Comment valoriser l’action et la parole des élus, en dépassant la simple présentation des activités sociales et culturelles (ASC) ?

Comment bâtir une stratégie de communication, le temps d’une mandature ?

Sur quel budget imputer les dépenses liées à la communication ?

Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre. Mais commençons par le commencement.

De quels outils un CSE dispose-t-il pour communiquer (autant que possible, efficacement) auprès de ses salariés ?

Les outils numériques, nombreux.

Comme les plateformes de communication interne, e-mails, newsletters, réseaux sociaux, forums, webinaires et visioconférences.

La création de contenus pertinents, variés et attrayants.

Ce sont par exemple des articles, vidéos, infographies, interviews, portraits d’élus (éditoriaux ou photographiques), affichages, etc. Ces contenus doivent répondre aux besoins et préoccupations des salariés, et être régulièrement diffusés sur les différents canaux de communication.

L’organisation d’événements en ligne.

La vie du CSE peut être rythmée par des réunions d’information, sessions de questions-réponses, ateliers de formation, séminaires virtuels. Ce sont autant d’occasions pour le CSE d’interagir directement avec les salariés et de répondre à leurs interrogations. …Encore faut-il avoir le temps de les organiser !

La mise en place d’un plan de communication.

Le CSE peut élaborer ce plan après avoir défini des objectifs, messages clés, canaux et calendrier de diffusion. Flexible, ce plan de communication doit s’adapter, le cas échéant, aux changements de contexte et aux besoins des salariés.

Sur tous ces points, le CSE peut faire appel à l’expertise de professionnels extérieurs à l’entreprise.

Fondée par Exanote en 2020, L’AgenCSE est ainsi spécialisée dans la communication des CSE. Convaincue qu’il est essentiel d’associer les élus à la construction de l’identité du CSE, pour que celle-ci s’impose et fédère autour d’un langage commun, L’AgenCSE propose notamment aux élus de participer à un atelier collaboratif sur la vision, les valeurs, l’image du CSE. De ce teambuilding, inspiré des méthodes du « Design sprint », naîtront un logo ou une charte graphique, un slogan ou un projet éditorial inédit, une campagne de communication ou des portraits d’élus, un site internet …ou tout cela à la fois. L’atelier offrira également l’opportunité d’initier une cohésion d’équipe entre élus de différents bords.

Communiquer n’est pas tout. Le CSE doit aussi se démarquer, être identifié et identifiable par tous, pour que les actions et positions des élus aient la portée qu’elles méritent.

En développant une identité visuelle forte, unique, spécifique au CSE.

Le CSE doit disposer de son propre logo, choisir des couleurs et des polices spécifiques. Ces éléments sont apposés sur tous les supports de communication du CSE.

En adoptant un ton et un style de communication cohérents.

Les messages adressés par le CSE reflètent ses valeurs et illustrent ses missions. Ils s’inscrivent dans la culture de l’entreprise – et du CSE – et répondent aux attentes des salariés.

En valorisant les actions et la parole des élus.

La communication mise en œuvre est au service de l’engagement des élus. Elle met en avant leurs réalisations et prises de position, leurs témoignages ou leurs parcours, en les déclinant sur différents supports.

Sur quel budget financer la communication du CSE ?

Pour rappel, le budget d’un CSE est financé par l’employeur. Ce budget couvre les dépenses liées aux activités sociales et culturelles destinées aux salariés, ainsi que les frais de fonctionnement du CSE – aussi appelés attributions économiques et professionnelles (AEP).

Sous certaines conditions, la loi permet au CSE d’utiliser une partie de son budget de fonctionnement pour financer des actions liées à l’information et à la consultation des salariés. Il convient également de se conformer aux décisions prises en interne par le CSE et à son règlement intérieur. Le Secrétaire, le Trésorier ou leurs adjoints pourront donc consulter les instances juridiques ou comptables de l’entreprise pour s’assurer que le recours, par le CSE, à une agence de communication puisse être pris en charge par le budget de fonctionnement.

Dans ce contexte, le recours à une agence de communication spécialisée telle que L’AgenCSE peut être considéré comme relevant de l’information et de la consultation des salariés, surtout si cette prestation vise à améliorer la communication interne du CSE et à informer les salariés sur ses activités et ses décisions.

Notre conclusion

Très accaparés par leur métier et par leur mandat, soucieux d’utiliser à bon escient leurs heures de délégation, les élus de CSE n’ont pas toujours la disponibilité suffisante à consacrer à la diffusion d’informations à l’attention des salariés de l’entreprise. De la même manière que la rédaction des procès-verbaux de réunion est, le plus souvent, externalisée, le travail lié à la communication du CSE peut l’être aussi. En plus d’un gain de temps, les élus bénéficieront ainsi d’un regard extérieur et créatif, autant que de compétences techniques.

Share on

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart